Entretien d’embauche : les 10 erreurs à éviter

L’entretien d’embauche est un moment crucial dans le processus de recrutement. Votre CV a séduit le recruteur, il a détecté des compétences intéressantes et il souhaite en savoir plus sur vous. Cette rencontre professionnelle est déterminante ! Vous avez encore beaucoup de choses à prouver. Jobweb vous livre les 10 erreurs à éviter absolument, sous peine de rater des opportunités professionnelles.

10 erreurs à éviter en entretien d'embauche - jobweb

10 erreurs à éviter en entretien d’embauche – jobweb

 

  • Arriver en retard

Prenez toutes les précautions possibles pour arriver à l’heure, même 5-10 min en avance idéalement. En montrant votre ponctualité, vous commencez déjà à marquer des points. Si jamais vous avez du retard (car un incident dans les transports est vite arrivé) passez un coup de fil au recruteur pour le prévenir.

  • Choisir la mauvaise tenue vestimentaire

Vous devez adapter votre tenue en fonction de l’esprit de l’entreprise et de l’emploi auquel vous postulez. Un banquier n’aura pas le même dress code qu’un développeur en informatique. Renseignez-vous sur l’entreprise et ses valeurs pour viser juste.

  • Laisser son portable allumé

Entendre un portable sonner, ou même vibrer, au cours d’une conversation est à la fois déstabilisant pour vous, et très désagréable pour la personne qui vous a accordé du temps pour vous recevoir.

  • Ne pas avoir préparé son entretien

Un entretien ça se prépare ! Et plutôt deux fois qu’une. La moindre des choses est de visiter le site web de l’entreprise pour pouvoir échanger avec le recruteur et lui montrer que vous avez de l’intérêt pour sa société. Pour le reste, rendez-vous sur notre dossier sur la préparation à l’entretien d’embauche.

  • Paraître trop sûr de soi

Le recruteur va essayer d’en savoir plus sur votre personnalité et votre caractère, pour évaluer votre degré de compatibilité avec l’équipe et les valeurs de l’entreprise. Si vous êtes trop arrogant, il pourra avoir des doutes sur le fait que vous puissiez intégrer son équipe facilement. Soyez juste et humble, ni trop arrogant ni trop timide, trouvez le juste milieu.

  • Adopter un langage familier

Certains recruteurs auront tendance à vous mettre vite à l’aise afin de diminuer votre stress et favoriser l’échange. Il faut faire attention à ne pas se sentier « trop » à l’aise et se laisser aller dans son vocabulaire… Eviter les « vachement », »c’est ouf », etc. Langage familier à bannir ! Ne perdez pas de vue que c’est un cadre professionnel.

  • Raconter sa vie

Préparez son entretien permet de savoir exactement ce qu’on va dire et dans quel but. Le recruteur a très peu de temps et doit voir beaucoup de candidats. Soyez précis et synthétique. A voir notre billet « Savoir se présenter en 2 minutes en entretien »

  • Ne pas être à l’écoute du recruteur

C’est le recruteur qui dirige l’entretien, pas vous ! Il sait précisément les points qu’il veut creuser avec vous, alors laissez-le poser les questions avant de vous embarquer dans des descriptions exhaustives de vos expériences.

  • Aborder des questions hors sujet (RTT, tickets resto, avantages)

Lors d’un premier entretien, évitez d’aborder ce genre de questions « Combien de jours de RTT », »Est-ce qu’il y a des tickets restaurant », »etc. Ces avantages ne seront évoqués que si le recruteur retient votre candidature. En revanche, la question de la rémunération est importante, à vous de voir comment l’occasion se profile.

  • Ne pas assurer le suivi de l’entretien

Ouf ! Vous avez passé l’entretien, ça c’est fait ! Mais l’aventure ne s’arrête pas là. Si vous êtes séduit par le poste, les missions et l’entreprise, n’hésitez pas à envoyer un mail de motivation à la suite de votre entretien. Vous expliquez en quoi vous êtes toujours motivé et comment vous vous projetez dans ce poste. Envoi à prévoir soit le lendemain, soit 2 jours après.
A partager

2 réponses so far.

  1. Clara dit :

    Ces enquêtes sont forcément réservés à des types qui ont déjà de belles rentrées d’argent… Donc ceux qui en auraient le plus besoin vous leur dites « ne le faites pas! » Super! Bon ben reste un audit gratuit mais sérieux je trouve ça franchement réducteur!

  2. Jessica dit :

    Merci pour vos précieux conseils. C’est bien vrai, un entretient d’embauche, il faut vraiment prendre ça au sérieux, car au moindre faux pas, on donne sa chance aux concurrents. Plus on évite ces petits gestes fatals, plus on aurait la chance de décrocher le job.

Répondre à Clara

Cliquez ici pour annuler la réponse.